RÉFLEXIONS

SUR LA LAÏCITÉ ARABE

 

Ce livre dénonce l’hypocrisie et les impostures intellectuelles selon lesquelles l’islam et la laïcité sont incompatibles. Il se veut critique et montre, preuve à l’appui, que le sécularisme se trouve dans la matrice du religieux.

 

Le premier mot révélé au Prophète de l’islam fut « Lis ! ». Au coeur de ce verbe, conjugué à l’impératif, gît les graines du sécularisme. Ce verbe ne veut pas uniquement dire « prononcer à haute voix » ou « déchiffrer », mais « prendre la raison comme mesure en toute chose ».

 

Alors que s’est-il passé pour que le monde arabo-musulman cesse de parler le langage de la raison ?

 

L’auteur montre que l’islam, en tant que religion, n’est pas réfractaire à la laïcité, mais l’est devenu plutôt en tant qu’institution. Autrement dit, ce sont les musulmans eux-mêmes ainsi que les régimes (dictature militaire ou religieuse) qui bloquent l’éclosion, la construction et la promotion de la laïcité.

 

Le manque de légitimité – caractéristique de tous les régimes arabo-musulmans génère deux faits majeurs : la politisation de la religion et la sacralisation de la politique. Le premier contribue (ô combien !) à l’effacement de l’essence de l’homme alors que le second prend Dieu pour une machine à tuer. Face à ces obstacles la construction de la laïcité demande une lutte acharnée, un combat sans relâche et des débats intellectuels sans concession.

 

•••••

 

Moulay-Bachir Belqaïd est docteur en islamologie et essayiste. Il est l’auteur à nos éditions du Voile démasqué (2014) et de l’Amour en islam, de l’enchantement à l’étouffement (2015).

 

•••••

Format 145X190

260 pages

EAN 9782367600864

20€

sortie nationale le jeudi 30 mars 2017

 

•••••

 

Du même auteur 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© erickbonnier-editions.com