LA LANGUE OUBLIÉE DE DIEU

 

Hanté par une histoire accablante que lui ont transmise ses grands-parents,
rescapés du pogrom des chrétiens en Turquie au début du xxe siècle, Aram
s’efforce de traduire leur mémoire rédigée par Sowo, le grand-père, en
araméen, la langue des Syriaques d’Orient…


Deux univers parallèles se télescopent, l’un au présent et l’autre au passé.
C’est ce passé pesant dans lequel le héros est plongé à son corps défendant
qui rendra son présent écrasant.
L’histoire se dévoile à travers une lente évolution de sentiments dualistes comme un clair-obscur.


Dans cette oeuvre exutoire, à mi-chemin entre les mémoires et l’autofiction, l’auteur règle ses comptes avec ses origines, son passé, son éducation et son exil forcé.

_______


Saïd Ghazal est un libano-canadien francophone. Il fuit la guerre du Liban en 1975 sous la pression de ses parents. Il poursuit ses études à Montréal. La langue oubliée de Dieu est son premier roman.

 

–––––––

Format 145X190

240 pages

EAN 9782367600642

20€

sortie nationale le 12 janvier 2018

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© erickbonnier-editions.com