erickbonnier-editions.com
erickbonnier-editions.com

LA MADONE ROUGE

ÉPUISÉ

 

Rome, au premier jour de l’année 1597. Lorsque le capitaine Luigi Galoni et le substitut du procureur Boezio Giunta se retrouvent à la Chancellerie, l’atmosphère est tendue. Un ordre de mission leur a été remis pour procéder à l’arrestation du seigneur Francesco Cenci. Ils connaissent l’homme et savent que la tâche sera éprouvante, mais ils ignorent qu’ils sont sur le point de déclencher involontairement le mécanisme d’une infernale machination dont les rouages vont entraîner un déchaînement de violences, de meurtres, de complots, de trahisons dont les conséquences iront jusqu’à conduire le peuple de Rome à la révolte.


Ce n’est pas la première fois que Francesco est arrêté. Le personnage est fou, et a contrario diaboliquement intelligent, odieux et cruel, brutal et sans états d’âme. Il a connu quatre papes et a subi leur sentence sans se soucier des conséquences que ses emprisonnements successifs pouvaient entraîner. Il n’en a cure, sa puissance financière est telle qu’il se sait à l’abri d’une justice corrompue dont il profitera sans scrupules avec l’aide de son meilleur ami, le prince Marzio Colonna.


Les pions de l’échiquier sont mis en place par des manipulateurs habiles, aux ambitions dignes de leurs objectifs. Il leur suffit de les déplacer avec la meilleure stratégie possible. Ce sont les membres d’une secte puissante dont les ramifications prennent des proportions tentaculaires. À leur tête, le Grand Maître dont l’identité est ignoré de tous, sauf d’un seul, le maillon faible.


S’enclenche alors une machination à haut niveau, au centre de laquelle une jeune fille occupera les devants de la scène. Beatrice Cenci est la cadette de Francesco. La haine qu’elle éprouve pour son père n’a d’égal que le mépris qu’il lui porte. Leur relation immodérée les pousse à franchir des limites délictueuses.


L’engrenage est désormais ingérable, sauf peut-être par le juge Ulisse Moscato, un redoutable limier chargé d’une enquête dont il ne sortira pas indemne. C’est sur lui cependant que comptera le pape Clément VII pour enrayer la folie meurtrière dont la spirale ne cesse de s’amplifier.

 

----------

 

Yves Badyh Al-Dahdah est issue d’une des plus célèbres dynasties libanaise. Il nous entraine depuis près d'un quart de siècle dans toutes sortes de voyages. Créateur infatigable, il met sa soif de découverte au service de ses passions et nous dévoile avec des mots, des pixels ou des pinceaux, un monde intérieur riche, subtil, toujours en mouvement. C’est son premier roman.

 

Ce thriller historique est basé sur des faits réels. Une jeune fille au destin hors norme, restée une figure de légende en Italie. Stendhal en avait rapporté un bref résumé dans ses «Chroniques italiennes», Antonin Artaud en avait adapté une pièce de théâtre, Percy Shelley en avait rédigé un essai, mais jamais un auteur n’avait percé le mystère profond qui entoure la vie de Béatrice.

 

 

Un thriller historique dans la lignée d’un Tim Willocks

 

------------

 

Format 145X190

468 pages

EAN 9782367600468

20€

sortie mai 2015

 

-----------

La presse en parle:

 

http://lireetrelire.blogspot.fr/

https://30ansdelecture.wordpress.com/2015/06/19/2015-40-la-madone-rouge-deyves-badyh-al-dahdah/

http://unpolar.hautetfort.com/archive/2015/10/24/la-madone-rouge-de-yves-badyh-al-dahdah.html

http://www.courrier-picard.fr/region/compiegne-un-ecrivain-qui-s-attache-a-l-italie-ia190b0n676997

http://www.leparisien.fr/compiegne-60200/compiegne-l-artiste-ami-d-aznavour-creee-un-t-shirt-interreligieux-et-solidaire-12-12-2015-5365055.php

http://www.centre-presse.fr/article-444823-prix-du-polar-historique-les-lecteurs-menent-l-enquete.html

 

 

•••••

Du même auteur

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© erickbonnier-editions.com