erickbonnier-editions.com
erickbonnier-editions.com

UN ROLLING STONE DANS LE RIF

SUR LES PAS DE BRIAN JONES AU MAROC

 

Le 3 juillet 1969 disparaissait Brian Jones, le fondateur des Rolling Stones. La légende du rock a largement consigné le parcours de sa plus flamboyante idole, des premiers pas aux côtés de Mick Jagger à sa fin tragique dans une piscine du Sussex. On connaît moins  l'un des derniers épisodes de la vie de Jones, quand il se rendit au Maroc pour enregistrer les flûtes sacrées des 'Master musicians of Jajouka', une dynastie de musiciens qui seraient des descendants de la secte des Haschichins.

 

J'ai retrouvé les traces du Rolling Stone à Jajouka, un énigmatique village au sud de Tanger, à l'intersection de la modernité et de la mythologie, de la musique et de la littérature,  où le souvenir de Brian Jones convoque William Burroughs et Paul Bowles, Andy Warhol et John Lennon, le dieu Pan et la déesse Astarté, et où une dynastie de montagnards est poussée dans le cercle vicieux de 'poètes terroristes'».

 

Gaston Carré invite à un périple dans le sillage d'une icône. Ce faisant, il propose un carnet de voyage en nostalgie, une exploration psychologique et culturelle des sixties ainsi qu'un hommage à Tanger, la ville de tous les sortilèges.

 

––––––––

Gaston Carré fut psychologue dans une vie antérieure. Puis il découvrit le journalisme, qui lui permet d'exercer à la fois son goût de l'observation psychologique et son intérêt pour l'écriture. Il a publié «Killing Fields» (éditions Phi, 1999), des observations sur la guerre du Kosovo. Puis, sur un plan plus littéraire, «Un accord en souffrance» (éditions Memor, 2000), biographie fictive du musicien Friedemann Bach. «Figures de la névrose ordinaire» (éditions Saint-Paul, 2003) est un recueil de satires sur la modernité et ses ridicules. En 2016, les éditions de la Différence publient «Retour en Barbarie», un livre sur le phénomène djihadiste. En octobre 2017, Gaston Carré présentait «Page blanche» (éditions Saint-Paul), un essai en forme de récit sur le déclin de la culture et la crise de la presse.

 

––––––––

EXTRAIT:

"On peut abolir, aussi, les âges d'or qui à trop solliciter la mémoire attisent la douleur de la perte. Démonter la statuaire qui encombre leurs panthéons, admettre enfin le crépuscule des idoles et comprendre avec Protagoras que l'homme est la mesure de toute chose, et que seule une folie sans bornes put porter un Brian Jones sur les sommets imaginaires où il se pavana puis tomba".

 

–––––––

Format 145X190

256 pages

EAN 9782367601250

20€

sortie nationale le 8 février 2018

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© erickbonnier-editions.com